LA PENICHE

Au programme

- Une programmation régulière :
Concerts le jeudi et le samedi : chanson, jazz, world, pop, rock, folk, reggae, ska, soul, funk…
Lives et Dj sets le vendredi : funk, hip hop, reggae, brésilien, latino, électro…
Spectacles de théâtre le week-end : improvisation, cirque, jeune public, contes, entresorts forains…
Et régulièrement des projections, expositions, installations…

- Un soutien durable à des artistes de la région, musiciens, comédiens, photographes, vidéastes, via des accueils et des partenariats, des coproductions et des projets « carte blanche » : Bateau Ivre, Canal Cancale, Support Your Local Band, Rock the Helvetica – Collectif indelebil, C’est ici chez vous – Lorette Moissenet …

- Un accueil des festivals et saisons culturelles de la région : Ville de Dijon – Nuits d’Orient, Octarine – Résonances et Dubbage, Media Music – D’Jazz Kabaret, Zutique Productions – Human Beat Box Festival et Tribu Festival, Why Note – Le son en scène et Ici l’onde, Sabotage – Kill your pop, TDB – Cabaret de l’âne, Circonflex – Prise de Cirq’, la compagnie des contes …

- Des spectacles sur le pont-terrasse et à quai dans le cadre d’événements ponctuels.

Un bistrot gourmand…

… où l’on peut déguster un verre de vin, une bonne bière, un jus de fruit artisanal, et grignoter quelques bons produits, charcuteries, fromages, tartes et gâteaux… Toute l’année dans la cale et sur le pont terrasse aux beaux jours.
Télécharger notre carte

… ou un cabaret flottant, espace de découvertes et d’émergences artistiques, ouvert aux musiciens, comédiens, vidéastes, photographes, lieu convivial propice aux échanges entre artistes et publics.

… porté par une société coopérative d’intérêt collectif, avec des tarifs accessibles à tous, au comptoir du bistrot comme à la billetterie des spectacles. Un vrai projet culturel d’économie solidaire

Avis aux musiciens

Notre programmation s’articule via un comité de programmation :

Deux fois par an environ, la quinzaine de membres de ce comité se réunit dans le but d ’écouter tout ce qui a été proposé au quotidien. Après débat, nous en sortons un « Top 30 » qui nous servira de socle pour les six mois de concerts à venir, voire plus en fonction des disponibilités des groupes…

Pour vous faire connaître, envoyez un mail avec des liens audio et vidéos à contact@penichecancale.com

Sachez encore que nous vous contacterons alors, si et seulement si nous comptons vous programmer. En effet, nous préférerions vous donner de nos nouvelles à tous. Mais vu la quantité de propositions que nous recevons, répondre à toutes les sollicitations relèverait du parcours du combattant : nous n’avons pas du tout les moyens humains de le faire.

La SCIC

De l’association à la coopérative

-  La Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), créée par une loi du 17 juillet 2001, est une entreprise à but social dont l’activité s’exerce dans le secteur marchand, et dont l’objet est « la production et la fourniture de biens et de services présentant un caractère d’utilité sociale ».

- La SCIC L’Autre Bout du Monde, née le 10 avril 2009, est issue de la transformation de l’association L’Autre Bout du Monde, créée le 25 septembre 2007.

- Cette coopérative culturelle et solidaire a pour objet « le soutien à la scène artistique régionale à travers la production et la diffusion de spectacles », « la mise en avant de producteurs du terroir à travers la gestion d’un bistrot », « l’organisation d’actions culturelles en direction de la population dijonnaise et notamment des habitants du quartier Port du Canal », « l’organisation de réceptions, réunions et séminaires ».

- L’assemblée générale comprend 183 associés répartis en 3 collèges : salariés, bénévoles, partenaires-bénéficiaires. Son président est Benjamin Magnen.

- Notre coopérative adhère à la Confédération générale et à l’Union régionale des sociétés coopératives (CG SCOP / URSCOP). Elle fait partie du conseil d’administration de Radio Dijon Campus.

La Coopérative

La Péniche Cancale est exploitée par :
L’AUTRE BOUT DU MONDE
Coopérative culturelle et solidaire
14, avenue Jean Jaurès – 21000 DIJON
Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) à capital variable
Date de création : 10 avril 2009
SIRET : 503 965 766 000 36 – RCS Dijon
Licence IV n°21 – 41416
Licences d’entrepreneur de spectacles : 1-1031463 / 2-1031464 / 3-1031465

L’équipage

La Péniche Cancale est animée par :
Benjamin Magnen (président), Manon Letourneur (administratrice), Côme Galley (régisseur d’exploitation), Amandine Laurent (chargée de communication), Céline Roze (barmaid), Kiko Rufer (barman), Paloma Cuevas (cuisinière).

Les Partenaires

La Péniche Cancale est soutenue par :
la Ville de Dijon
le Conseil Régional de Bourgogne
le Conseil général de Côte d’Or
le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Bourgogne

La Péniche sur le Port du canal à Dijon

Le bateau…

Une péniche de 39 m (gabarit Freycinet) de type « Cherbourg » construite en 1951 à l’Arsenal de Toulon, utilisée pendant plus de 50 ans pour le transport de marchandises, et transformée entre octobre 2008 et septembre 2009 à l’Atelier fluvial de St Jean de Losne.

Un emplacement exceptionnel au Port du Canal de Dijon, dans un quartier charmant à proximité du centre-ville historique, au début de la route de Beaune. Quartier qui va connaître un renouvellement important dans les prochaines années : tramway, transformation des casernes et de l’hôpital, implantation de logements, services, équipements…
Un établissement flottant pouvant recevoir 99 personnes à quai et 12 personnes en navigation. Une cale aménagée de 132 m2, qui comprend une salle de 85 m2 avec une scène 4×4 m et un bar de 4m, une loge rapide, une cuisine, des sanitaires et des espaces de stockage. Aux beaux jours, un pont-terrasse permet d’accueillir les clients du bistrot et les publics des spectacles, tout autant que des artistes pour des manifestations exceptionnelles.

La petite histoire…

Construite par l’Arsenal de Toulon en 1951 pour la société HPLM (Le Havre-Paris-Lyon-Marseille),  la Péniche Cancale a transporté des marchandises pendant plus de 50 ans sur les canaux de France et d’Europe.
Son histoire est profondément ancrée en Bourgogne, puisqu’elle a été pilotée pendant trois décennies par des mariniers de Chalon-sur-Saône, Joseph Maisonnette et Bernard Caprion.
La Péniche Cancale a transporté toutes sortes de marchandises, du blé, du maïs, de la farine, du sucre, du sel, mais aussi du souffre, du charbon, du fer et du ciment, entre Lyon, Paris, Lille, Nancy, l’Allemagne, la Hollande, la Belgique et la Suisse, en passant par le Canal de l’Est (“Canal des Vosges”), le Canal du Rhône au Rhin, le Canal de la Marne, le Canal du Nord, ou encore le Rhône et le Rhin.
A la fin des années 70, la péniche Cancale a été réaménagée pour transporter des pièces nucléaires entre le Tricastin (près de Montélimar), le Port de Lille et Rotterdam en Hollande. Puis, au début des années 80, elle a transporté des cannettes de bière entre les Brasseries Kronenbourg de Strasbourg et Genevilliers en région parisienne. Sa reconversion était toute trouvée…
Au début des années 80, la péniche Cancale a été vendue à un marinier de Conflans-Ste-Honorine, Jean-Paul Roy, qui a continué quelques années le transport de marchandises sur la Seine, le Rhône ou encore le Canal du Midi. Peu à peu, dans les années 90, le bateau a cessé son activité, jusqu’à sa vente à l’Atelier Fluvial en 2006. C’est donc une longue histoire fluviale et régionale qui continue…

Le chantier…

La Péniche Cancale a été achetée en octobre 2008 à St-Jean-de-Losne par Benjamin Magnen et son père, Philippe, via la société ABDM. Pendant près d’un an, elle a été rénovée et transformée par Philippe Gerbet et l’équipe de l’Atelier Fluvial, avec l’appui d’un architecte spécialisé, Christophe Lesueur, et sous le contrôle d’un expert fluvial agréé par le ministère des Transports, Jean-Pierre Ruby.
Chaudronnerie, mécanique, menuiserie, électricité, plomberie, chauffage, peinture… Tous les corps de métiers sont intervenus pour faire de cet ancien bateau de transport un établissement flottant pouvant recevoir du public.
Ces travaux ont été effectués dans une démarche la plus écologique possible, avec le soutien du programme « Je manage l’environnement » du Conseil régional de Bourgogne. Installation d’une centrale de traitement des eaux usées, isolation en ouate de cellulose et laine de roche, plaques fermacell… A chaque fois que cela a été possible, nous avons fait le choix d’installations et de matériaux respectueux de l’environnement.

Découvrez l’arrivée au port du canal de Dijon

Teaser Péniche Cancale par penichecancale